>> Les caractéristiques du chocolat

Envies rationnelles

Les caractéristiques du chocolat

La composition du chocolat  

Tableau de la composition d’une tablette de 100 grammes de chocolat*.    

  La pâte de cacao contenue dans les chocolats noir et au lait contient d’autres micronutriments (fluor, cuivre, bêta-carotène, vitamines B et E, polyphénols) ainsi que diverses molécules (théobromine, théophylline, caféine, phényléthylamine, sérotonine, tyramine).

 * Table de composition nutritionnelle CIQUAL – AFSSA 2008    

 

De nombreux bienfaits !

 

 

Propriétés antioxydantes

Le chocolat est, parmi tous les aliments que nous consommons, l’un des plus riches en polyphénols. Des études ont montré que les polyphénols pourraient avoir des effets bénéfiques sur la santé et permettraient ainsi de réduire le risque de maladies cardiovasculaires, cancers et autres maladies chroniques. 

 

Sources
Katz DL, Doughty K, Ali A. Cocoa and Chocolate in Human Health and Disease. Antioxid Redox Signal 2011. [Epub ahead of print]

Propriétés cardioprotectrices

Des études ont montré que la consommation régulière et raisonnée de chocolat serait bénéfique pour le système cardiovasculaire et entraînerait une diminution du risque de pathologies cardiovasculaires (hypertension artérielle, infarctus du myocarde). Ce sont notamment les polyphénols, qui, de par leur action antioxydante, lutteraient contre les radicaux libres susceptibles d’endommager les tissus et d’induire des affections cardiovasculaires.

Les flavanols, classe spécifique des polyphénols, agissent à la fois sur les artères et sur la coagulation sanguine. Leurs actions sont multiples :

• ils protègent la paroi des artères et évitent la formation de la plaque d’athérome,

• ils empêchent l’agrégation plaquettaire,

• ils favorisent la vasodilatation,

• ils réduisent la tension artérielle.

 

Sources
Rein D, Paglieroni T, Pearson D et al. Cocoa and wine polyphenols modulate platelet activation and function. J Nutr 2000 ; 130 : 2120S-6S.
• Innes AJ, Kennedy G, McLaren M et al. Dark chocolate inhibits platelet aggregation in healthy volunteers. Platelets 2003 ; 14 : 325-7.
• Schramm DD, Wang JF, Holt RR et al. Chocolate procyanidins decrease the leukotriene-prostacyclin ratio in humans and human aortic endothelial cells. Am J Clin Nutr 2001 ; 73 : 36-40.
• Buijsse B, Weikert C, Drogan D et al. Chocolate consumption in relation to blood pressure and risk of cardiovascular disease in German adults. Eur Heart J 2010 ; 31 : 1616-23. Epub 2010 Mar 30.

Propriétés stimulantes

Le chocolat a un effet dynamisant (coup de fouet). La théobromine stimule en effet le système nerveux, facilite l'effort musculaire et fait travailler le cœur. D'autre part la caféine accroit la vigilance, améliore les performances, augmente la résistance à la fatigue et la période d'efficacité intellectuelle.

De plus, une étude récente a montré que la consommation de flavanols de cacao (consommation de boissons chocolatées plus ou moins riches en flavanols) augmenterait les capacités intellectuelles chez des volontaires sains.

 

Sources :
• Scholey AB, French SJ, Morris PJ et al. Consumption of cocoa flavanols results in acute improvements in mood and cognitive performance during sustained mental effort. J Psychopharmacol 2010 ; 24 : 1505-14. Epub 2009 Nov 26.

Chocolat et digestion

Contrairement à une idée reçue, manger du chocolat n’a aucun effet sur le foie. Il favorise la sécrétion de bile et facilite le transit car il est riche en fibres et en tanins.

En outre, à l'instar des produits laitiers ou de l'ail, le chocolat pourrait également agir sur l'équilibre de la flore intestinale. Une étude britannique a évalué le potentiel prébiotique des flavanols du cacao6. Elle a montré que la consommation de flavanols de cacao peut influer sur l'équilibre de la microflore intestinale en stimulant la croissance des bonnes bactéries et en inhibant celle des mauvaises.

 

Sources
• Tzounis X, Rodriguez-Mateos A, Vulevic J et al. Prebiotic evaluation of cocoa-derived flavanols in healthy humans by using a randomized, controlled, double-blind, crossover intervention study. Am J Clin Nutr 2011 ; 93 : 62-72. Epub 2010 Nov 10.

Chocolat et moral

Le chocolat a une certaine efficacité contre les états dépressifs, en raison de sa concentration élevée en :

- théobromine : substance qui stimule le système nerveux et les performances musculaires ;
- caféine : accroît la vigilance, améliore les performances, augmente la résistance à la fatigue et stimule la production d'endorphines ;
- sérotonine : hormone régulatrice de l’humeur chez l’homme et dont l’absence peut entrainer une dépression ;
- magnésium : possède un effet relaxant par atténuation des réactions physiologiques liées au stress.

 

Sources
• Parker G, Parker I, Brotchie H. Mood state effects of chocolate. J Affect Disord 2006 ; 92 : 149-59. Epub 2006 Mar 20. Review.
• Smit HJ, Gaffan EA, Rogers PJ. Methylxanthines are the psycho-pharmacologically active constituents of chocolate. Psychopharmacology (Berl) 2004 ; 176 : 412-9. Epub 2004 May 5.
• Sartori SB, Whittle N, Hetzenauer A, Singewald N. Magnesium deficiency induces anxiety and HPA axis dysregulation: Modulation by therapeutic drug treatment. Neuropharmacology 2011. [Epub ahead of print].

Chocolat et dents

Le cacao du chocolat contient 3 substances anti-cariogènes :
• les tanins empêchant le développement des microbes,
• le fluor protégeant de la carie et renforçant l’émail,
• les phosphates attaquant les acides formés par les sucres.

 

Sources 
• Ito K, Nakamura Y, Tokunaga T et al. Anti-cariogénic properties of a water-soluble extract from cacao. Biosci Biotechnol Biochem 2003 ; 67 : 2567-73.
• Oshima Takashi, Osaka Hiroko. Utility of chocolate/cocoa. Dental caries inhibitory effect of cacao extract. Shoku No Kagaku 1999 : 46-9.
• Ferrazzano GF, Amato I, Ingenito A et al. Anti cariogenic effects of polyphenols from plant stimulant beverages (cocoa, coffee, tea). Fitoterapia 2009 ; 5 : 255-62.

Propriétés immunologiques

Les antioxydants contenus dans le chocolat renforcent notre système immunitaire en permettant ainsi à l’organisme de mieux se défendre contre les infections virales et bactériennes.

Le cuivre, également présent dans le chocolat, possède des propriétés antivirales et constitue une aide efficace contre les infections.

 

Sources
• Mao TK, van de Water J, Keen CL et al. Modulation of TNF-alpha secretion in peripheral blood mononuclear cells by cocoa flavanols and procyanidins. Dev Immunol 2002 ; 9 : 135-41.

Chocolat et sport

Des chercheurs ont montré récemment que les personnes ayant consommé du chocolat noir avant l'effort physique développent une résistance naturelle plus importante contre le stress oxydatif que celles n’en ayant pas consommé.

 

Sources
• Allgrove J, Farrell E, Gleeson M et al. Regular dark chocolate consumption's reduction of oxidative stress and increase of free-fatty-acid mobilization in response to prolonged cycling. Int J Sport Nutr Exerc Metab 2011 ; 21 : 113-23.

Prévention du diabète

La plupart des chocolats ont un index glycémique bas et font peu monter la glycémie. Leur consommation permet de prévenir les accidents cardiovasculaires, principales complications chez le diabétique.
En outre, des chercheurs ont montré que le chocolat contribue a diminuer l’insulinorésistance.

 

Sources
• Grassi D, Lippi C, Necozione S et al. Short-term administration of dark chocolate is followed by a significant increase in insulin sensitivity and a decrease in blood pressure in healthy persons. Am J Clin Nutr 2005 ; 81 : 611-4.

Top